J'ai l'impression que je pourrais reprendre l'introduction de la  chronique précédente, elle serait totalement adaptée, et pourtant ! je vous avais bien prévenu qu'on allait commencer lentement. Vous auriez donc dû déceler dans cette innocente affirmation le pouvoir maléfique de la troisième semaine. Néanmoins, bien que ce soit moins pratique pour sentir, l'attente n'aura pas été vaine. Car je reviens aujourd'hui avec une vidéo de qualité exceptionnelle !

Je terminerai cette introduction en mettant en avant un commentaire qui nous a bien fait rire :

IL était une petite Chroniiiiqueuuuh, il était une petite Chroniiiiqueuuuh,
Qui n'était JA-JA-Jamais rédigée OHE OHEEEEEE

Merci Crumble pour cet élan lyrique.

 

 

 

Ballz'Y : The moving wallz

Et comme je vous le disais très justement il y a même pas 30 secondes, voici, pour vous, la présentation des murs mobiles !

 

Le concept est tout nouveau, enfin si on met à part le fait que Kalto vous ait totalement spoilé sur le sujet, et ajoute encore une nouvelle difficulté au jeu. Les mur mobiles c'est tout simple, ce sont des murs... qui bougent. *Ahem*. Bon bah... euh... je vous invite à regarder la vidéo qui suit pour la mise en application pratique.

 

 

Vous aurez noté au passage l'amélioration de qualité dans la capture. J'ai fait quelques progrès pour manipuler les outils que j'utilise et on devrait même arriver à faire des trucs encore plus mieux par la suite. Pour revenir sur le sujet, vous avez vu que les murs mobiles sont globalement gérables mais il faudra quand même faire attention à jongler correctement avec eux, notamment les murs laser qui s'ils sont touchés font exploser vos ballz. Pour les murs classique, il sera possible de donner un ordre aux ballz et elles finiront à un moment donné par bel et bien aller jusqu'à ce point.

 

 

 

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Je ne vais pas vous promettre de chronique pour dans deux semaines, d'autant que c'est Noël (oui déjà ><) mais je vais essayer, vu que la semaine suivante c'est la nouvelle année, ça risque d'être un peu difficile. Bon, en attendant tout ça, dites-nous, vous les aimez ces nouveaux murs ?

Sur ce, je vous dis tchao bonsoir!