Bonsoir tout le monde !

Kaltorac m'ayant gracieusement fait grâce des trois dernières chroniques (enfin 4 si on compte l'édito :-°), je reviens cette semaine pour la chronique après ce repos mérité. Cependant, comme Kalto a spoilé tout mon travail de ces dernière semaines, je n'ai plus rien à vous apprendre sur Ballz'Y. Et puis avec la sortie toute récente de Guild Wars 2, comment est-ce que je pourrais avancer sur le code de Ballz'y ! Donc je vais vous parler d'un ancien projet personnel que je suis en train de reprendre là où je l'avais laissé pour le mener à bien.

 

 

 

Back to the 50's

Certain d'entre vous en ont déjà entendu parlé, Bttf est le jeu que j'avais présenté à la première édition d'Innov'Game (où on s'est rencontré avec Kalto). Je n'avais pas pu terminer ce projet dans le temps imparti pour le concours donc je m'étais dit que je le reprendrais par la suite. Les évènements ont fait que je n'ai pas relancé le développement de Bttf, je me suis lancé dans celui de Prost à la place. Et vous savez où tout cela m'a mené.

 

Pour remettre dans le contexte ceux qui ne connaissent pas Bttf, c'était un projet participant à la première édition d'Innov'Game dont le thème était "À la défense de ...". Dans ce jeu, qui se déroule dans les années 50, le joueur incarne d'abord un avocat devant défendre sa cliente Marie qui est accusée d'avoir tué son mari. Le joueur a à sa disposition tous les éléments du dossier pour monter la défense de sa cliente et convaincre le jury de son innocence. Dans une deuxième phase du jeu, le joueur incarne un juré pendant la délibération du jury. Les autres jurés se sont forgés leur opinion d'après l'argumentaire des avocats et vont voter à propos de la culpabilité de Marie. Le joueur choisit son camp comme il le souhaite mais le jury devant être unanime dans sa décision, il se peut que le joueur doive argumenter avec le reste du jury pour prendre une décision finale.

Les premières remarque que l'on m'a fait à propos de ce jeu étaient : "ouais, ton jeu c'est comme Phoenix Wright". C'est comme ça que j'ai découvert ce jeu sur DS. Donc oui il peut y ressembler mon son inspiration ne vient pas de là. À la base, je me suis inspiré de "12 angry men", un film de 1957 avec Henry Fonda où justement un jury délibère sur le cas d'un jeune homme accusé d'avoir tué son père. C'est de là que vient l'idée de la deuxième partie. J'ai ajouté la première partie comme un prélude avec des mécanismes de gameplay proche de la deuxième mais avec un objectif différent.

 

J'ai commencé à développer Bttf en C++ avec la SFML. À l'époque j'avais peu d'expérience de développement de jeux vidéo (c'était mon premier), donc j'ai perdu pas mal de temps à essayer d'organiser mon code avec un résultat plus que discutable. Je compte donc reprendre de zéro le développement et je pense le faire cette fois en javascript. Sachant que c'est le langage que je maîtrise le mieux, j'aurai moins de barrières à abattre pour arriver au bout du projet.

Les points assez délicats à mettre en place sur ce jeux sont les arguments du joueur. J'ai dans l'idée de donner le plus de liberté possible pour que le joueur ai vraiment le choix dans la défense qu'il construit. J'avais donc dans l'idée d'abord que le joueur puisse saisir le texte de sa défense qui serait ensuite interprété par le jeu d'une certaine manière. Cette méthode est complexe car elle relève de la compréhension de texte, chose qu'on ne maîtrise que très peu en informatique. Je réfléchi donc à un compromis pour rendre le système de construction d'arguments très libre tout en le rendant réalisable dans l'implémentation.

 

Ce projet est un "à côté", j'ai commencé à reprendre le game design et je commencerai à le développer quand j'aurai défini les mécanismes principaux du jeu. Il ne faut pas s'attendre à des nouvelles fréquentes, je compte passer plusieurs mois voire peut-être quelques années dessus avant d'avoir une version jouable mais je vous tiendrai informés de mes avancées lorsqu'elle en vaudront le coup.

 

 

 

La chronique se termine déjà. J'avais peu de choses à dire sur le sujet mais c'est celui qui m'a le plus occupé cette semaine. Si le projet vous intéresse, n'hésitez pas à en discuter avec moi. La semaine prochaine nouvelle chronique, normalement de Kaltorac, ce sera la surprise. Bon maintenant je peux retourner m'émerveiller sur Guild Wars 2. D'ailleurs, y en a parmi vous qui ont craqué ?

Sur ce, je vous dis tchao bonsoir!